Régime et Konjac

Le konjac, surtout sous la forme de vermicelles mais également de gélules coupe-faim, est souvent associé aux régimes. Cela n'est pas étonnant puisque le konjac est très peu calorique et qu'il a tendance à gonfle de façon importante dans l'estomac, ce qui provoque rapidement une sensation de satiété. Il faut savoir que le konjac peut absorber 100 fois son volume en eau et avec un apport calorique de l'ordre de 3kcal pour 100g, il est difficile de trouver un aliment plus léger !

Au Japon, le konjac est utilisé depuis plusieurs siècles pour les régimes. En effet, tous les ans, de très nombreuses japonaises font des régimes à base de konjac. Cette plante fait totalement partie du quotidien au pays du soleil levant.

Cette plante est donc un allié de choix pour les régimes, mais c'est aussi un aliment particulièrement sain qui permet, entre autres, de réguler le taux de cholestérol et la glycémie tout en favorisant le transit intestinal.

Au niveau de la préparation du Konjac, sous la forme de vermicelles (ou "shirataki de konjac"), vous pouvez laisser libre court à votre imagination : le konjac à un goût neutre, à vous d'ajouter la sauce qui vous conviendra. Il suffira de rincer le konjac sous l'eau et de le faire poêler quelques minutes pour qu'il soit prêt à être dégusté.

En gélule, le konjac conserve bien évidemment son aspect coupe faim, mais ce n'est clairement pas la forme que nous conseillons pour maigrir : préférer un repas équilibré à base de vermicelles, en quantité suffisante et raisonnable accompagné de quelques légumes et de fruits. Ce mode de consommation, en gélule, sera un coupe faim efficace mais sur le long terme, il faut garder à l'esprit que rien ne vaut une alimentation saine et équilibré, avec un peu d'activité sportive.

N'oubliez pas non plus qu'un bon régime est un régime qui est accompagné par un spécialiste : les diététiciens sont là pour vous aider !

A lire également: