Interactions médicamenteuses

À cette heure, il n'y a pas encore eu d'études scientifiques concernant la dangerosité du konjac au niveau des interactions médicamenteuses. Cependant, la prudence doit être de mise compte tenu du fonctionnement même du konjac. Cette page n'a aucune valeur scientifique ni médicale, il s'agit simplement d'une réflexion. Bien entendu, nous mettrons à jour cette page dès que des informations plus précises et issues du milieu médical seront accessibles.

La propriété de coupe-faim

Certaines pathologies exigent de la part du patient une alimentation complète et équilibré. Avec son effet coupe-faim, on peut donc facilement imaginer qu'une telle pathologie combinée avec la consommation de Konjac pourrait s'avérer être dangereuse. Il convient donc dans ce cas d'en parler à son médecin. Notez que le danger ici n'est pas lié au Konjac à proprement parlé, mais à tous les aliments qui pourraient avoir un effet coupe-faim et qui pourraient donc court-circuiter l'efficacité d'un traitement spécifique.

Les fibres et les médicaments

Le konjac est constitué de fibres qui sont généralement excellentes pour la santé. Ces fibres peuvent cependant avoir des effets notoires concernant l'absorption de médicaments par l'organisme. Ainsi, certains médicament seront absorbés plus lentement chez un patient qui consomme du konjac. C'est un point important et il ne faut pas, là encore, hésiter à en parler à son médecin !