Le konjac et Fukushima

Le konjac que l'on trouve en France est, en partie, importé du Japon où il est cultivé depuis toujours. Depuis Fukushima, de nombreux consommateurs se posent donc légitimement la question de savoir si la consommation de konjac qui provient du Japon peut présenter un risque notoire pour la santé.

Avec l'accident de Fukushima, les autorités Japonaises et Françaises ont renforcés les contrôles concernant l'ensemble des produits qui pourraient contenir de la radioactivité. Ces contrôles sont effectués au départ et à l'arrivée des marchandises sur le territoire Français. Il n'y a donc pas d'inquiétudes à avoir en sachant que ces mesures sont prises depuis l'accident, le konjac ne devrait pas présenter de risque à ce niveau-là.